Le Divan du Monde

Club - Paris 18ème

Marre des planches et des boîtes où la moyenne d’âge ne dépasse que difficilement la majorité légale ? Envie de t’éclater sans te demander si tu es assez habillé(e) pour être accepté(e) à l’entrée ? Envie de pouvoir comprendre les paroles des chansons sur lesquelles tu danses parce que tu n’es toujours pas bilingue en quelque langue que ce soit ?

 

Le Divan est fait pour toi.

 

Ne te méprends pas, tu perdras sans aucun doute tes cordes vocales en écorchant toutes les chansons françaises de ton répertoire. Mais point trop n’en faut dans cet antre qu’est le divan alors pas de panique ! Aya se retrouvera aux côtés de Dalida pour un mélange aussi inattendu qu’explosif. Sur deux, voire trois étages tu pourras faire savoir ton état de conscience et de lucidité à ton bon vouloir. Autre avantage : un balcon au premier donne directement sur la piste du rez-de-chaussée. Tu pourras donc librement observer ton crush de la soirée se déhancher en contre-bas avant d’aller lui parler. Mais gare aux jetés de glaçons pour ceux situés au rez-de-chaussée ! De quoi remettre quelques idées en place.

 Envie d’oublier un(e) ex, de t’éclater avec tes ami(e)s, ou de te prouver quoi que ce soit, le Divan est le lieu de tes attentes ! Attention mesdames et messieurs, il ne s’agit pas de dire ici que le Divan du Monde est le nouveau temple de luxure parisien. Mais ce lieu si emblématique du cabaret français maintient une certaine liberté des mœurs en son sein. Un parent ou ami attentionné vous dirait avant de vous voir partir pour votre soirée « pas plus de 3 verres ». Un parent ou un ami attentionné pourrait, voire devrait dire, avant de vous voir partir au Divan du Monde « pas plus de 3 conquêtes ». Notez ici la forte ironie de nos propos. Loin de nous l’envie de vous donner de faux espoirs, ni de vous promettre quoi que ce soit. Mais une chose est sûre : l'essayer, c’est l’adopter.

Ne prenez pas peur de la foule quelque peu intense entre 1h et 2h, beaucoup de ses composantes se fatiguent assez vite et vous laissent donc rapidement plus d’espace pour exprimer librement vos talents de danseurs ou de danseuses.

Gare aux consommations ! Qui dit entrée gratuite en semaine, dit boissons (très) payantes… Alors trouvez-vous une bonne âme pour payer sa tournée ou épargnez avant pour vous faire plaisir et être celui à payer la vôtre - vous ferez alors des heureux croyez-en notre expérience-. Les vestiaires en revanche sont plus qu’accessibles : 2€ par pièce réglables en carte bleue ! Donc on y va couverts en prévision de la sortie matinalement fraiche et on ne s’étouffe pas sous des épaisseurs inutiles une fois à l’intérieur.

 

Et n’oubliez pas : ce qui se passe au Divan reste (généralement) au Divan.

75 rue des Martyrs,

75018 Paris

Du mercredi au samedi de 20h à 06h  
 

Prix :

gratuit en semaine,

maximum 20€ le weekend

métro : 

Abbesses 

Pigalle