GALERIE ET PASSAGES

2ème et 9ème arrondissements

  

Le Par’idylle te propose une ballade de découverte dans les 2ème et 9ème arrondissements. Ne t’attends pas à découvrir la Galerie Vittorio Emmanuel de Paris, mais à des versions bien plus intimistes, cachées dans le quartier de la Bourse.

 

Nous vous conseillons de suivre l’ordre proposé ici, ça vous évitera des mètres parcourus inutilement. Mais, il est possible de suivre cet itinéraire dans les deux sens.

Le Passage Verdeau 

34, Passage Verdeau, 75009 Paris.

 

Avant de t’engouffrer dans ce passage, n’hésite pas à aller t’acheter une petite gourmandise à La Mère de Famille, une chocolaterie et pâtisserie à l’ancienne très renommée.

 

Dans ce passage, tu pourras découvrir des galeries d’art, des librairies anciennes, un encadreur. Tu pourras aussi t’arrêter dans un restaurant Thaïlandais ou si tu préfères manger chez toi, tu pourras t’arrêter dans une épicerie fine italienne.

Suis les couloirs et tu découvriras de l’autre côté de la rue le second arrêt de notre visite.

Le Passage Jouffroy

63, Passage Jouffroy, 75009 Paris.

 

Là-bas, les devantures en bois transmettent l’atmosphère ancienne du lieu. Vous allez pouvoir y découvrir la sortie du Musée Grévin avec un beau bas-relief de petits personnages. Juste à côté, vous pourrez vous arrêter pour admirer l’entrée de style ancien de l’hôtel Chopin.

 

Un salon de thé vous permettra de vous arrêter dans ce lieu insolite, inconnu de beaucoup. Il y a aussi une boutique cadeau, des librairie et des galeries de photographies.

Le Passage des Panoramas

64, Passage des Panoramas, 75002 Paris.

 

Le prochain stop sera certainement gustatif, bien que le passage vaut le détour pour lui-même. La multitude des petits restaurants en ravira plus d’un : un argentin proposant des empanadas, un oriental ou encore des bistrots français tel que le French Paradox qui a fait du canard et du champagne leurs spécialités.

La Galerie Vivienne

4 rue des Petits Champs, 75002 Paris.

 

A deux pas de la Place des Petits Pères, la Galerie Vivienne a retrouvé son esprit d’antan. A l’époque, c’était un des hauts lieux de la bourgeoisie avec de belles boutiques et librairies, mais aussi le repère des artistes. Les mosaïques au sol comme la verrière ont été préservées, ce qui donne tant de cachet à ce lieu.

 

On retrouve là-bas des boutiques de vêtements et de décoration, des salons d’aménagement intérieur, une boutique de jouets à l’ancienne, de nombreuses librairies, des cafés…

Vous pourrez, en sortant par le 6 rue Vivienne, vous arrêter manger à Daroco, une bonne adresse de restaurant italien.

Métros les plus proches : 

Le Peletier 

Grands Boulevards